Pour un octobre rose, j'avance le mardi au lundi, pour répondre à l'appel de la 19e campagne « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! » et à l’initiative de Steph, du blog « 2 filles ô fourneaux ». La blogosphère culinaire a décidé d’apporter son soutien à Octobre Rose en publiant le 15 octobre une recette tout en rose !

Alors je remonte la recette du Kringel mais cette fois-ci aux pralines ... toutes roses et je dédie cette brioche à une amie :)

Ce qu'il faut :

Kringle pralines1

Comment faire :

Kringle pralines

Diluer la levure dans le lait tiède avec la cuillère à café bombée de sucre. Laisser reposer le mélange 10 minutes environ.

Dans le bol du robot, verser la farine, le sel et les 30 g de beurre coupé en petits morceaux. Mélanger au robot à l'aide du crochet jusqu'à ce que le beurre soit bien émietté dans la farine. Ajouter le mélange levure+lait+sucre aussi que l’œuf.

Continuer à malaxer 5 minutes environ. La pâte doit être élastique et homogène.

Travailler quelques minutes la pâte sur un plan de travail fariné et la placer en boule dans un saladier propre. Couvrir d'un torchon et laisser lever la pâte dans un endroit tiède au moins 1 heure 30 (la pâte doit doubler de volume).

Dégazer la pâte et l'abaisser en rectangle.

Préparer la garniture : Réduire en miette les pralines, faire fondre les autres 30 g de beurre et mélanger au sucre.

Badigeonner la pâte du mélange beurre et sucre (en garder 2 à 3 càs pour la fin) puis saupoudrer de pralines. Rouler la pâte comme pour une bûche. Couper en 2 le rouleau dans toute sa longueur. Torsader les deux morceaux de pâte ensemble. Fermer la brioche et la placer sur une plaque recouverte de papier de cuisson.

La faire lever au moins 30 minutes ou jusqu'à ce qu'elle ait bien gonflée dans un endroit tiède (l'idéal l'hiver est dans le four fermé à 30 degrés). Préchauffer le four à 180°C. Badigeonner le Kringel du reste de garniture.

Mettre au four 20 minutes environ.

Kringle pralines2